Cette œuvre est le contrecoup de ma colère et tristesse après un reportage télévisé sur la chasse au lion moderne en Afrique du Sud: « Dans les fermes d’élevage, exploitées sous le couvert de la protection des espèces, les grands félins sont élevés jusqu’à l’âge de 3 ans. Ils sont ensuite vendus directement aux célèbres fermes « Canned Hunting », où les chasseurs touristes s’offrent le « tir sur un plateau d’argent ». Pour les animaux, il n’y a aucune chance, aucune pitié, aucune pitié de la part de l’être humain ! »

Je ne peux m´empêcher de penser à la célèbre citation attribuée à Léonard de Vinci: „La société sera civilisée si le crime contre un animal est puni de la même manière que le crime contre un homme».